Concert de printemps 2019

Affiche du concert

Lieu : Halle aux Grains de Blois

Date : 06 avril 2019
Horaire : 20h30

 

Première partie (Harmonie de Blois)

Montségur, la tragédie cathare

Maxime AULIO

Montségur, la tragédie cathare est un poème symphonique pour trombone solo et orchestre d’harmonie. Le poème symphonique est une composition dont la nature expressive relève d’une intention essentiellement poétique ou descriptive, s’appuyant explicitement sur un thème, un personnage, une légende le plus souvent inspirés par un texte littéraire. Les initiateurs du genre furent BERLIOZ (Symphonie fantastique), et surtout LISZT, qui inventa le terme en 1854. D’autres grands spécialistes ont été Richard STRAUSS (Symphonie alpestre), Camille SAINT-SAËNS (Danse macabre), Paul DUKAS (L’apprenti sorcier) et Claude DEBUSSY (La mer), entre autres.

Maxime AULIO, compositeur autodidacte et éclectique né en 1980 à Chartres, fait perdurer le genre dans un poème de sons qui relate l’histoire tragique du château de Montségur. Tel un peintre impressionniste, il choisit, avec délicatesse, dans la riche palette des couleurs sonores de l’orchestre d’harmonie, les couleurs tonales et les timbres en parfaite adéquation avec le motif à décrire.

Le tableau respire, et l’on perçoit dans les premières mesures, le souffle du vent. La beauté du paysage qui s’enroule autour du gigantesque piton rocheux défile sous nos yeux quand soudain, une volée de carreaux d’arbalète fend l’air en sifflant comme une pluie de fer. On entend les pierres s’écraser sur les murailles du château. La forteresse cathare est assiégée. En mars 1244, 207 cathares périrent brûlés vifs.

Dans cette atmosphère historique pesante, le trombone ne tient pas un rôle descriptif mais revêt une dimension symbolique éprise de réalisme. Il expose des thèmes cycliques qui reviennent dans l’ensemble de l’œuvre : le thème du château, la prière des parfaits, le thème du bûcher.

Montségur, la tragédie cathare a été créé le 15 novembre 2003 par Daniel LASSALLE (trombone), accompagné de l’ensemble instrumental de l’Ariège, sous la direction d’Eric VILLEVIERE.

Trombone : Simon PHILIPPEAU

Né en 1994 dans la région Centre-Val de Loire, Simon PHILIPPEAU commence le trombone à l’âge de 9 ans. Rapidement passionné par cet instrument, il est lauréat du Concours national de Lempdes. En 2013, Simon est admis au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse (CNSMD) de Paris dans la classe de trombone de Gilles MILLIERE et Jean RAFFARD, et obtient sa Licence d’interprète mention Très Bien à l’unanimité en juin 2016. Il est actuellement en cycle Master au CNSMD de Paris.

Parallèlement à ses études au CNSMD de Paris, Simon est fréquemment amené à se produire avec les plus grands orchestres nationaux, tels que l’opéra de Paris, l’orchestre philharmonique de Strasbourg, l’orchestre de Besançon, ou encore l’opéra de Tours.

En 2017, Simon remporte son premier concours d’orchestre et intègre le célèbre orchestre de la Musique de l’Air, au poste de trombone ténor jouant trombone basse.


Patch-Work
Pour quatuor de clarinettes et orchestre d’harmonie

François-Xavier BOUTON

« A l’occase », quel drôle de nom pour un quatuor ! Pourtant, c’est bien là ce qui le caractérise : jouer à l’occasion, quand on le lui demande. Ces quatre amis, compères musiciens clarinettistes, partagés entre leurs activités d’enseignement artistique, musique de chambre, orchestres, aiment à se retrouver pour jouer ensemble et faire partager au public leur plaisir de jouer, en toute simplicité et spontanéité.

« A l’occase » n’a pas fait de tournée internationale, ni même nationale, seulement régionale… Toutefois, l’on sera sûrement étonné à l’écoute de ce quatuor tourangeau, par l’entente, la grande complicité, l’osmose pourrait-on dire, existant entre ces quatre musiciens. Les sonorités se fondent sans efforts, les idées musicales se rejoignent naturellement, les directions musicales et les équilibres s’opèrent dans la fluidité et l’interaction entre les quatre paires d’oreilles grandes ouvertes. Bref, ce quatuor est musique, sans se poser de questions.

Le cor de basset joué dans le quatuor, est prêté gracieusement par les établissements BUFFET-CRAMPON, manufacture d’instruments à vents.

Florian BERNAD, clarinette Sib

Après avoir étudié à l’école de musique de Joué-lès-Tours avec François-Xavier BOUTON, il est diplômé du Conservatoire à Rayonnement Régional d’Orléans dans la classe d’Alain LALOGE en 1998. Il poursuit ses études musicales en cycle de perfectionnement auprès de Jean-François VERDIER et Didier DELETTRE.
Il est invité à jouer avec l’orchestre symphonique de la région Centre-Val de Loire, l’orchestre symphonique d’Orléans, l’orchestre de chambre Nouvelle Aquitaine et l’orchestre philharmonique de Strasbourg. Membre de l’orchestre des équipages de la flotte de Brest pendant 10 ans, il enseigne actuellement la clarinette au Conservatoire à Rayonnement Régional de Tours (CRR) et occupe le poste de clarinette solo au sein de l’orchestre de la musique de Léonie (direction Clément JOUBERT).

François-Xavier BOUTON, cor de basset

Diplômé des CRR d’Orléans et Tours dans les classes de Michel ARRIGNON et Didier DELETTRE, et titulaire du Certificat d’Aptitude aux fonctions de professeur, il enseigne la clarinette au Conservatoire à Rayonnement Communal (CRC) de Joué-lès-Tours.
Clarinettiste titulaire au sein de l’orchestre de chambre Nouvelle Aquitaine, il mène d’autres activités de chambriste en sonates, trios avec corde et piano, quintette à vents, sextuor vents et piano, octuor à vents et avec Atmusica. Il est également directeur du F.J.L. Big Band.
Après avoir écrit des pièces pédagogiques pour clarinette, ensemble de clarinettes, et orchestres d’élèves, il se lance, en 2012, dans la composition d’une pièce plus conséquente : Patch-Work (éditée chez Klarthe).

Philippe GALLAND, clarinette basse

Premier prix de clarinette et de musique de chambre du CRR de Tours dans la classe de Didier DELETTRE, et titulaire du Diplôme d’Etat, Philippe GALLAND est professeur de clarinette au CRC de Joué-lès-Tours et à l’école municipale de musique de Chambray-lès-Tours. Il est invité régulièrement à jouer avec l’orchestre de chambre Nouvelle Aquitaine.

Noémi HUAULMÉ, petite clarinette Mib

Après des débuts musicaux dans l’Yonne, Noémi BEL-HUAULME perfectionne son jeu de clarinettiste en région parisienne auprès de Dominique VIDAL, Philippe CUPER et Didier DELETTRE.
Elle s’intéresse très tôt à la musique de chambre à travers le quintette à vents et le quatuor de clarinettes. Elle se produit régulièrement avec l’ensemble « Imaginées » ainsi qu’en orchestre d’harmonie et orchestre symphonique.
Titulaire du Diplôme d’Etat, elle enseigne la clarinette dans les écoles de musique de Fondettes et Saint-Cyr sur Loire. Sa pratique de musicienne s’étend également à la direction de chœur (chœur de l’Aubrière et ensemble vocal de la Perraudière)

Seconde partie (Harmonie de Joué-lès-Tours)

L’orchestre d’harmonie de Joué-lès-Tours compte aujourd’hui 80 musiciens dont la plupart sont élèves ou anciens élèves du CRC de Joué-lès-Tours. En 2004 et 2008 l’harmonie s’est brillamment illustrée lors du concours international EOLIA, attestant de la progression artistique de l’orchestre. Elle a remporté en 2017 un premier prix avec félicitations et prix spécial du jury au concours national d’orchestres de Maillé (Vendée) en catégorie Excellence.
Ces dernières années, les musiciens ont eu le plaisir d’accompagner de brillants solistes tels Sophie CHERRIER et Marion RALINCOURT (flûte), Pascal SAUMON (hautbois), Paul MEYER et Alain BILLARD (clarinette), Christophe BOIS et le quatuor DIASTEMA (saxophones), Jacques ADNET (cor), Pierre DUTOT et Clément SAUNIER (trompette), Gilles MILLIERE et Fabrice MILLISCHER (trombone), Arnaud BOUKHITINE (tuba).
Des partenariats avec d’autres acteurs culturels locaux ont été menés, soit dans le cadre de projets interdisciplinaires initiés par l’orchestre : Play House en 2007, film muet de Buster KEATON avec création musicale de Bruno REGNIER, Porgy and Bess en 2010, Gershwin en 2012, Candide ! en 2015, soit à la demande d’autres partenaires (Les Castas Divas aimeraient vous dire en 2016, avec le collectif Aria Magenta). Lors de ces différents projets, l’orchestre a travaillé avec des chœurs (Contrechant, chœur Erik Satie, Les Salanganes, Opus 37, chœur de jeunes du CRR de Tours…), des danseurs (compagnie hip hop Xpress, classe de danse du CRR de Tours), d’autres formations musicales (la Belle Image, le Balkan Brass Band en 2009, l’ensemble de saxophones PAUSE en 2010, le Mallet Horn Jazz Band en 2011, la classe à horaires aménagés du lycée Paul-Louis COURIER de Tours, le collectif Générik Vapeur,…) ou encore des comédiens (théâtre de l’Ante).
L’orchestre se produit régulièrement à Joué-lès-Tours, dans le bel auditorium de l’espace Malraux ou lors de manifestations en plein air (Les Folies Foraines, Les années Joué, fériades de Noël, fête de la musique, Téléthon, cérémonies patriotiques, congrès militaires,…), en Touraine, à Azay-le-Rideau, La Riche, Château-Renault, Sainte-Maure-de-Touraine, Rochecorbon,… et Tours (concert au Grand Théâtre et animation du kiosque à musique du parc des Prébendes, une initiative de l’UDESMA 37), mais aussi hors département (Bourges, Châtellerault, Maillé, Clermont-Ferrand) et à l’étranger (Allemagne, Lettonie, Ecosse)

Direction musicale : Thierry THEUILLON et Julien GRANGEPONTE

Marche égyptienne

Johan STRAUSSArr : W. STEIJN

Johann STRAUSS II est un compositeur autrichien né en 1825 à Vienne où il est mort en 1899. Il était le fils du compositeur, chef d’orchestre et violoniste Johann STRAUSS, auteur de la célèbre Marche de Radetzky.

On lui doit en particulier de la musique de danse et des opérettes. Il a composé plus de 500 valses, polkas, quadrilles, et autres types de musique de danse. On le surnomme « le roi de la valse ». Il est à l’origine de la popularité de la valse à Vienne au cours du XIXème siècle.

Parmi ses œuvres les plus célèbres, on peut citer Le beau Danube bleu, La valse de l’empereur, Les histoires de la forêt viennoise et La Tritsch-Tratsch-Polka. Parmi ses opérettes, La chauve-souris et Le baron tzigane sont les plus connues. La marche égyptienne, haute en couleur, fut écrite en 1869 pour l’inauguration du canal de Suez.


Adventures on the Earth

John WILLIAMSArr : P. LAVANDER

John WILLIAMS, compositeur, chef d’orchestre et pianiste américain, est principalement connu pour ses musiques de films. On lui doit le renouveau des bandes originales symphoniques avec ce qui reste son œuvre la plus célèbre : la musique de la saga Star Wars.

La bande originale d’E.T, l’Extra-Terrestre, présentée aujourd’hui, fait partie des grands chefs-d’œuvre nés de sa collaboration avec Steven SPIELBERG. Cette partition symphonique est indissociable du film et a sans doute grandement contribué à son succès.

D’une grande richesse thématique, elle apporte une vraie magie aux images. L’ensemble de la partition navigue entre émerveillement, émotion et aventure.


Concerto de Varsovie

Richard ADDINSELLArr : W. HAUTVAST

Richard ADDINSELL est un compositeur anglais (Londres, 1904-1977). Le concerto de Varsovie est une courte œuvre pour piano et orchestre, qu’il écrivit pour le film britannique de 1941 Dangerous Moonlight, traitant de la lutte des Polonais contre l’invasion nazie en 1939. Le concerto est un exemple de musique à programme, représentant à la fois la lutte pour la liberté de Varsovie et la romance des principaux personnages du film. Il est devenu très populaire en Grande-Bretagne pendant la seconde guerre mondiale. Ecrit dans le style de RACHMANINOFF, il a lancé la mode des concertos de piano courts dans le style romantique, notamment pour les musiques de films.

Piano : Renaud ARBION

Il débute le piano à l’âge de 9 ans. A 21 ans, il sort brillamment du CNSMD de Paris avec un premier prix de piano à l’unanimité. L’année suivante, il y obtient un premier prix de musique de chambre. Il est aussi titulaire d’une licence de concert à l’École Normale de Paris.

Pianiste de renom, il se produit en France et à l’étranger, que ce soit en récital ou en musique de chambre, notamment avec le violoncelliste Yann CHIFFOLEAU. Titulaire du Certificat d’Aptitude à l’enseignement du piano, il a enseigné dans différents conservatoires des Régions Centre-Val de Loire et Pays de la Loire (CRR de Tours, conservatoire de Châteauroux, CNR de Nantes et CRC de Joué-lès-Tours). Pour suivre son actualité : www.renaud-arbion.fr.


Les parapluies de Cherbourg

Michel LEGRANDArr : Ø. WESTBYE

Michel Legrand, né en 1932, musicien, compositeur, pianiste de jazz, chanteur et arrangeur français puis naturalisé américain, est mort le 26 janvier 2019. Sa carrière de compositeur pour le cinéma (plus de 200 musiques) lui a valu de remporter trois Oscars.

En 1964, il compose la musique du film musical Les parapluies de Cherbourg, de Jacques DEMY, avec Catherine DENEUVE, qui obtient la palme d’or à Cannes cette même année.


Olympic Spirit

John WILLIAMSArr : R. SMEETS

Cette œuvre pour orchestre a été composée par John WILLIAMS en 1988, pour les Jeux Olympiques de Séoul, à la demande de la chaîne de télévision américaine NBC.

Photos disponibles :

Harmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de BloisHarmonie de Blois